samedi 4 & dimanche 5 mai 2024

Fête des plantes

Plantes Plaisirs Passions

Commissariat : Daphné Charles-Le Franc, architecte-paysagiste
Invité d’honneur : Patrick Blanc, botaniste et inventeur du Mur Végétal©

 

Programme Plantes Plaisirs Passions 2024 (à venir)

 

Dans l’unique commune d’Ile-de-France labellisée « Plus beaux villages de France », situé entre la Seine et une imposante falaise de craie classée Natura 2000, le château de La Roche-Guyon (XIIe siècle) et son domaine paysager constituent l’écrin pittoresque de Plantes Plaisirs Passions, l’une des principales fêtes des plantes franciliennes. Depuis sa création en 1994, ce rendez-vous annuel entend partager avec les visiteurs, notamment les plus jeunes, les multiples savoir-faire des producteurs pépiniéristes et des professionnels du monde du jardin à l’occasion d’animations, d’ateliers et de conférences. Pour marquer ce 30e anniversaire ayant pour thème la verticalité au jardin, l’Établissement Public de Coopération Culturelle du Château de La Roche-Guyon et Daphné Charles-Le Franc, architecte-paysagiste et commissaire de ce festival horticole, ont choisi comme invité d’honneur et conférencier : Patrick Blanc, botaniste et inventeur du Mur Végétal©.

 

La verticalité : thème 2024

A La Roche-Guyon, la verticale s’invite partout : des berges de la Seine jusqu’au sommet du donjon, au potager, dans les douves maçonnées, des murs de l’enceinte à ceux du Château. Daphné Charles-Le Franc invite les exposants et le public à s’intéresser au concept de verticalité au jardin. De nombreux végétaux, certains s’agrippant aux anfractuosités de pierre, de roche, ou s’appuyant sur des murs ou des treillages voire partant à l’assaut des cimes des arbres, nous invitent à porter notre regard vers le ciel, à guider notre nez vers des senteurs aériennes ou à goûter à des fruits délicieux. Parmi ces plantes, on peut citer : les glycines, les clématites, les jasmins, les rosiers lianes, les ipomées, les fougères, les sédums, les mousses, les vignes, les kiwaï… et bien d’autres arbustives, grimpantes et lianes.

 

Patrick Blanc : quelques dates clés

Biologiste et botaniste de formation, Patrick Blanc invente son premier Mur Végétal© en 1986. Trois étapes importantes vont déclencher l’éclosion des Murs Végétaux© à travers le monde. En 1994, Jean-Paul Pigeat, le créateur du Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire propose à Patrick Blanc de présenter un mur au festival. La France le découvre. En 2001, l’architecte d’intérieur Andrée Putman pense que ces jardins verticaux peuvent s’adapter à de grandes surfaces. A sa demande, Patrick Blanc crée un mur de 30m de haut dans la cour de l’hôtel Pershing Hall à Paris. Le monde entier remarque ce concept incroyable. Enfin, en 2004, l’architecte Jean Nouvel fait appel à Patrick Blanc pour végétaliser les murs du Musée des Arts Premiers, quai Branly à Paris. 800 m2 ! La consécration est totale.
Au Château de La Roche-Guyon, en 2002, Patrick Blanc crée la « Caverne Végétale » dans l’une des arcades de la cour des anciennes écuries avant que des travaux de sauvegarde nécessitent malheureusement sa suppression quelques années plus tard.

 

A propos de la fête des plantes

Depuis sa première édition en 1994 sous l’appellation « Entre Campagne et Jardin » – organisée par Noémie Vialard, ex-pépiniériste-collectionneuse dans le Val d’Oise et auteure depuis de près de 90 ouvrages sur le jardin, la cuisine verte et la nature – la fête des plantes du Château de La Roche-Guyon entend aujourd’hui et plus que jamais valoriser le savoir-faire des pépiniéristes-producteurs, acteurs essentiels du patrimoine botanique et horticole. Les pépiniéristes choisis par Daphné Charles-Le Franc et l’équipe du Château s’engagent dans une production végétale respectant les principes d’une terre vivante. Vivaces, annuelles, rosiers, arbres d’ornement, fruitiers, arbustes, graminées, légumes anciens, bulbes, fougères ou bien encore plantes aromatiques sont mis en scène dans la cour des anciennes écuries et en contrebas du Jardin anglais. Plantes Plaisirs Passions, c’est aussi, une bourse d’échange (plantes, graines) et des associations pour la protection et la défense de la nature. La fête des plantes et de l’art de vivre au jardin de La Roche-Guyon rassemble d’autres passionnés de jardin, de botanique et de patrimoine (artistes, antiquaires, libraire, associations, etc.). Plantes Plaisirs Passions, qui accorde au jardin nourricier autant d’importance qu’au jardin d’agrément, s’adresse aux citoyens des villes et des campagnes soucieux des rythmes de la nature, des espèces végétales et animales.

Les petits plus

Visites commentées du Potager-fruitier créé en 1697 puis réaménagé au début du XVIIIe siècle. D’une superficie de près de 4 hectares, il est le plus grand potager d’Ile-de-France après le Potager du roi à Versailles. Labellisé Jardin remarquable depuis 2011, l’ensemble de sa production est certifiée AB (Agriculture Biologique) depuis 2013.
Ouverture exceptionnelle du Jardin anglais (visite guidée uniquement).

Plantes Plaisirs Passions © Amand Berteigne

Patrick Blanc, caverne végétale (2007) © Pascal Héni

Ouvert tous les jours de 10h à 17h.

Tarif plein : 9,50 €
Tarifs réduits : à partir de 5 €
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans

1, rue de l’Audience
95780 La Roche-Guyon
service.accueil@chateaudelarocheguyon.fr
Tél . : 01 34 79 74 42

Château de La Roche-Guyon