PRIX DES LECTEURS

LISEZ, VOTEZ, RENCONTREZ LES AUTEURS DANS VOS BIBLIOTHÈQUES ET AU CHÂTEAU !

Pour cette 3e édition, le festival continue à multiplier ses actions sur le territoire. Le volet BD et jeunesse sera renforcé et pour la première fois, le Château se Livre organise un Prix des Lecteurs, en partenariat avec des bibliothèques, foyers ruraux et communes du Val d’Oise, des Yvelines et de l’Eure.

4 ouvrages soumis au vote des lecteurs à partir de début mai

Les quatre titres sélectionnés, La Promesse de Marie de Lattre (éditions Robert Laffont), Un monde à refaire de Claire Deya (éditions de L’Observatoire), Le temps des faussaires de Bettina Wohlfarth (éditions Liana Liévi) et La pouponnière d’Himmler de Caroline de Mulder (éditions Gallimard) sont disponibles à la lecture !

La remise des prix se déroulera en présence des auteurs des quatre ouvrages, le 6 juillet 2024.

La Promesse

La Promesse de Marie DE LATTRE (éditions Robert Laffont)

 

Résumé : Marie grandit dans un appartement semé de cachettes, car on ne sait jamais. Dans la table de nuit parentale, une étoile jaune prend la poussière. Aux murs figurent des tableaux muets. Jacques, son père, est médecin. Il a la gaieté angoissée. Pour évoquer son enfance, il s’enferme dans un silence intransigeant. Pourquoi ? Lorsqu’il disparaît, Marie hérite d’une enveloppe. Dedans, des lettres d’amour à l’orthographe incertaine, et une supplique, griffonnée au crayon, en 1943 : « N’oublie pas l’enfant. » Qui l’a écrite ? Et à qui s’adresse-t-elle ?

Un monde à refaire

Un monde à refaire de Claire DEYA (éditions de L’Observatoire)

 

Résumé : Hyères, 1945. C’est presque l’été, presque la paix. Après cinq années de conflit, tous n’aspirent qu’à revivre, libres. Et pourtant, sur les rives de la Méditerranée, des millions de mines laissées par les Allemands menacent d’exploser. Qui s’en souvient ? Comment trouver sa place dans ce monde que l’on ne reconnaît plus, lorsqu’on revient des camps, comme Saskia, ou du maquis, comme Fabien ? Quand on recherche au milieu du chaos, comme Vincent, la femme qu’on aime d’un amour fou, incandescent, et qui a disparu ? Pour saisir l’infime chance de retrouver Ariane, Vincent est prêt à tout, jusqu’à s’engager dans l’enfer d’une équipe de démineurs. Entre Hyères et Saint-Tropez, des résistants, des aventuriers travaillent sous haute tension avec des prisonniers allemands à nettoyer les plages des engins de mort qui piègent la riviera.

C’est presque l’été, presque la paix : certains reprennent leur souffle, d’autres risquent leur peau. Sans autre choix que de réinventer leur vie. Un portrait saisissant d’une période paradoxale et méconnue, pleine de douleur, d’espérance et de secrets indicibles. Une fresque romanesque inoubliable.

Le temps des faussaires

Le temps des faussaires de Bettina WOHLFARTH (éditions Liana Liévi)

 

Résumé : Viktor ici, Isidor là. Deux rôles différents, dans deux milieux distincts. Une double identité, forgée dans les années trente à Stuttgart, puis lors d’une parenthèse enchantée à Paris, en 1936. C’est là qu’Isidor, le jeune amateur d’art, l’amoureux, le copiste de talent s’est épanoui. C’est là, rue Lepic, qu’Isidor le faussaire est né. Pourtant, c’est Viktor, en fils obéissant, qui a été rappelé en Allemagne pour faire son service. Exit Isidor! Mais un peu plus tard, il revient à Paris, où sous l’Occupation le pillage des collections juives va bon train. Il reprend ses habits de peintre et sa fausse identité, pour mener, cette fois, une véritable et dangereuse double vie… Quand sa fille Karolin découvre dans un journal caché ce passé insoupçonné, Isidor/Viktor est mort depuis longtemps. Plus possible de lui poser la moindre question, la seule chose qu’elle puisse faire est de suivre ses traces. Parcourir, guidée par son récit, les galeries de la rue La Boétie, traverser les salles les plus secrètes du Jeu de Paume, en compagnie de Rose Valland, y apercevant l’ombre de Göring venu faire son marché… Et démêler le vrai du faux.

La pouponnière d’Himmler

La pouponnière d’Himmler de Caroline DE MULDER (éditions Gallimard)

 

Résumé : Heim Hochland à Steinhöring en Bavière, 1944. Dans la première maternité nazie, les rumeurs de la guerre arrivent à peine, tout est fait pour offrir aux nouveaux-nés de l’Ordre noir et à leurs mères « de sang pur » un cadre harmonieux, de la lumière et du calme. La très jeune Renée, une Française abandonnée des siens après avoir fauté avec un soldat allemand, trouve là un refuge dans l’attente d’une naissance indésirée. Helga, infirmière nazie modèle, devient, après des années de travail consciencieux, infirmière en chef, chargée de veiller sur les femmes enceintes et les nourrissons ; elle voit défiler des pensionnaires triées sur le volet aux destins parfois tragiques, et des enfants qui ne correspondent pas toujours aux critères exigés : face à cette cruauté, ses certitudes vacillent. Un prisonnier polonais du KZ Dachau affecté à l’entretien du domaine observe de loin toutes ces femmes bien nourries promenant des landaus, et veut s’évader. La guerre, cependant, approche. L’organisation bien réglée des foyers Lebensborn se détraque. L’abri devient piège. Que deviendront-ils lorsque les soldats américains arriveront jusqu’à eux ? Et quel choix leur restera-t-il ? 

Reconstituant dans sa réalité historique ce gynécée inquiétant, La pouponnière d’Himmler nous offre une immersion dans un des Lebensborn patronnés par Himmler, visant à développer la race aryenne et à fabriquer les futurs « seigneurs de guerre ». Une plongée romanesque saisissante dans l’Allemagne nazie envisagée du point de vue des femmes.

[/vc_column_inner]

Pour participer, RDV dans les bibliothèques et structures partenaires

– Bibliothèque de Théméricourt
– Mairie de La Chapelle-en-Vexin
– Bibliothèque de Cormeilles-en-Vexin
– Médiathèque de Louveciennes
– Bibliothèque de Us
– Foyer Rural de Vétheuil
– Bibliothèque d’Epône
– Bibliothèque de Bouafle
– Médiathèque de Porcheville
– Bibliothèque de Pacy-sur-Eure
– Médiathèque de Gasny
– Bibliothèque de Vert
– Médiathèque de Freneuse
– Médiathèque de Mantes-la-Jolie
– Médiathèque de Conflans-Sainte-Honorine
– Mairie de Les Hogues
– Bibliothèque de Meulan

Du lundi au vendredi de 10h à 18h // Samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 19h

Tarif plein : 9,50 €
Tarifs réduits : à partir de 5 €
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans

1, rue de l’Audience
95780 La Roche-Guyon
service.accueil@chateaudelarocheguyon.fr
Tél . : 01 34 79 74 42

Château de La Roche-Guyon