AUTEURS

En mêlant habilement les voix d’auteurs contemporains, jeunes tout autant que confirmés, français et traduits, le festival de littérature(s) « Le Château se Livre » propose aux festivaliers des rencontres, des tables-rondes, des conférences et des séances de dédicaces avec des autrices et auteurs de romans, essais, livres pour la jeunesse, bande dessinées (jeunesse et adulte), romans graphiques, poésie.

Parmi les auteurs attendus : Xavier-Marie Bonnot, Hugo Boris, Annick Cojean, Philippe Collin, Claire Deya, Florian Ferrier, Stefan Hertmans, Marie de Lattre, Caroline de Mulder, Jennifer Lesieur, Raphaël Meltz et Louise Moaty, Eva Menasse, Dominique Missika, Akira Mizubayashi, Paola Pigani, Aurélie Tramier, Bettina Wohlfarth.
Les auteurs en résidence au Château, Geneviève Marot et Jean-Michel Frémont, seront également présents pour une séance de signature de la Bande Dessinée La Dame de La Roche ainsi qu’une balade littéraire orchestrée par leurs soins.

Olivier Wieviorka : parrain du festival

Histoire totale de la Seconde Guerre Mondiale
Éditions Perrin et Ministère de l’Armée

Historien, professeur à l’Ecole normale supérieure de Cachan, Olivier Wieviorka est un spécialiste reconnu de la Résistance et de la Seconde Guerre mondiale, auxquelles il a consacré plusieurs livres, dont une Histoire du Débarquement en Normandie qui fait autorité et une Histoire de la résistance acclamée par la critique, primée par l’Académie française et plébiscitée par le public. Il a également codirigé, avec Jean Lopez, Les Mythes de la Seconde Guerre mondiale (2 volumes). Son dernier livre : Histoire de la Résistance en Europe occidentale.

 

Portrait © Bruno Klein

Lucy Adlington

Les couturières d’Auschwitz
Éditions Payot
Lucy Adlington est historienne et autrice. Spécialisée dans l’histoire du textile et de la mode, elle collectionne des vêtements anciens. Nombre de ses ouvrages portent sur la vie des femmes et la mode pendant la Seconde Guerre mondiale et l’Holocauste. Elle y décrit l’impact de la guerre sur le marché du travail féminin. Les femmes ont perdu des emplois dans les métiers « de luxe » de la couture et de la chapellerie, et ont été confrontées à un travail plus dur dans des ateliers non réglementés qui fabriquaient des vêtements et des équipements pour les soldats. Dans Les Couturières d’Auschwitz, Lucy Adlington raconte comment, dans un salon de mode situé au camp, des jeunes femmes ont survécu à Auschwitz en dessinant et en confectionnant des vêtements de haute couture pour l’élite des femmes nazies. Les Couturières d’Auschwitz a été traduit dans le monde entier et fut un bestseller aux Etats-Unis.

 

Portrait © Denise Curran

Xavier-Marie Bonnot

Berlin Requiem

Éditions Plon

Xavier-Marie Bonnot, formé aux lettres et à l’histoire, est réalisateur de documentaires. Ses romans mêlant imagination et événements réels, toute ressemblance avec des situations ayant existé n’est pas fortuite. Entre son premier roman, La Première Empreinte (Belfond, 2002) et Berlin Requiem (Plon, 2021), les romans de Xavier-Marie Bonnot ont été traduits dans plusieurs langues et couronnés de prix prestigieux, dont le Prix Plume de Cristal du Festival international de Liège 2011, le Prix Cognac du meilleur roman francophone 2016, le Prix du roman historique des Rendez-vous de l’Histoire de Blois 2019.

 

Portrait © Melania Avanzato

Hugo Boris

Débarquer

Éditions Grasset

Hugo Boris est l’auteur de six livres et a reçu de nombreux prix littéraires. Son roman POLICE (2016), prix Eugène-Dabit du roman populiste, a été adapté au cinéma par Anne Fontaine. Le Courage des autres (2020), recueil de scènes observées dans les transports en commun, réflexion sur nos lâchetés et nos héroïsmes, a obtenu le Prix des lycéens, apprentis et stagiaires de la région Île-de-France.

 

Portrait © JF PAGA

Pascal Bresson

La Rafle d’Izieu, Viktor Frankl
Éditions La Boîte à bulles, Éditions Hugo B

Pascal Bresson débute sa carrière dans la bande dessinée jeunesse où il connaît un véritable succès avec la série Poulpia, la petite pieuvre écologique, coécrite avec Brice Tarvel. Depuis 2010, il s’illustre dans l’écriture réaliste et le biopic. Ses albums ayant trait à la Seconde Guerre Monde mondiale et à la déportation (Plus fort que la haine (2015), L’immortelle (2016), Beate et Serge Klarsfeld (2019) ont reçu de nombreux prix, notamment le prix Peng ! de la meilleure BD européenne. En 2022, il reçoit l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. Pour continuer et entretenir le devoir de mémoire, il réalise avec Giulio Salvadori, une œuvre poignante, La Rafle d’Izieu, dont la sortie coïncide avec les commémorations des 80 ans de la rafle.

 

Portrait © DR

Delphine Chedru

Le Chevalier courage, Retour à l’antiquité, A l’abordage !
Éditions Hélium

Au sortir des Arts Décoratifs, après un passage par le graphisme, Delphine Chedru a choisi de s’orienter vers les livres pour enfants. Chez Hélium, elle conçoit des albums-jeux d’observation tels La Petite bête qui monte (2011) ou 99 tomates et une patate (2020). Elle a aussi publié chez Hélium 24 heures dans la vie d’une fourmi (2023) et la série des tout-cartons Abracadadoigts !, 1, 2, 3 Partons !, Paul a dit.

 

Portrait © DR

Judith Cohen-Solal et Jonathan Hayoun

Joseph Kessel. L’indomptable
Éditions Steinkis

Jonathan Hayoun est essayiste, auteur et réalisateur de documentaires. Il a notamment réalisé pour ARTE la série documentaire Histoire de l’Antisémitisme de l’Antiquité à nos jours et Sauver Auschwitz. Avec Judith Cohen-Solal, il a co-écrit et réalisé Psy de l’autre côté du divan, diffusé sur France 2 en 2023.
Judith Cohen-Solal est psychanalyste, psychologue clinicienne, essayiste et autrice. Elle est également la co-conceptrice de CoExist, une pédagogie contre le racisme et l’antisémitisme en milieu scolaire.
Jonathan Hayoun et Judith Cohen Solal ont écrit ensemble plusieurs ouvrages : La Main du diable, comment l’extrême droite a voulu séduire les juifs de France (Grasset, 2019), Les Adieux au Général (Robert Laffont, 2020), Zemmour et nous (Bouquins, 2022) et Le Bouquin de l’humour juif (Collection Bouquins, 2023).

 

Portrait © Marie Levi

Annick Cojean

Nous y étions

Éditions Grasset

Grand reporter au Monde, lauréate du Prix Albert Londres, Annick Cojean est l’auteure de Proies (Grasset, 2012), de Je ne serais pas arrivée là si et Nous ne serions pas arrivées là si (Grasset, 2018, 2022), et avec Gisèle Halimi d’Une farouche liberté (Grasset, 2020). Tous ses livres ont été d’immenses succès et traduits à l’étranger.

 

Portrait © Tina Merandon

Philippe Collin

Le Barman du Ritz 

Éditions Albin Michel

Auteur, producteur sur France Inter et scénariste de BD, Philippe Collin a conservé de ses études une passion pour l’histoire. Il a publié notamment Le Fantôme de Philippe Pétain (Flammarion, 2022) et Léon Blum, une vie héroïque (Albin Michel, 2023), ainsi que la bande dessinée Le Voyage de Marcel Grob (Futuropolis, 2018), inspirée de l’histoire de son grand-oncle. Le barman du Ritz est son premier roman.

 

Portrait © Roberto Frankenberg

Claire Deya

Un monde à refaire

Éditions de l’Observatoire

Claire Deya est historienne de formation et scénariste de métier. Avec Un monde à refaire, son premier roman, elle s’est lancée dans l’écriture d’une période historique plutôt laissée pour compte : la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’immédiat après-guerre. Grand Prix RTL Lire 2024.

 

Portrait © Franck Ferville

 

Lionel Duroy

Sommes-nous devenus des criminels ?
Éditions Mialet-Barrault

Lionel Duroy est l’auteur de nombreux romans dont Le Chagrin (prix François- Mauriac, prix Marcel-Pagnol), L’Hiver des hommes (prix Renaudot des Lycéens et prix Joseph Kessel), et Eugénia (prix Anaïs Nin).

 

Portrait © DR

Florian Ferrier

Etoile Rouge

Éditions Buchet Chastel

Florian Ferrier passe une grande partie de son enfance en Alsace, puis en Polynésie. Passionné par l’écriture, il choisit d’en faire son métier. Réalisateur de séries animées, scénariste de bande dessinée, il publie en parallèle plusieurs romans qui ont comme thème principal les femmes dans la guerre.

 

Portrait © Philippe MATSAS / BUCHET-CHASTEL

Stefan Hertmans

Une ascension

Éditions Gallimard

Stefan Hertmans, né à Gand en 1951, a publié plusieurs volumes de prose, d’essais et de poésie, puis a connu son premier succès international avec Guerre et Térébenthine, sélectionné pour le Man Booker International Prize et traduit dans vingt-quatre langues. Son œuvre poétique a été récompensée par le prix triennal de la Communauté flamande.

 

Portrait © Francesca Mantovani

Marie de Lattre

La Promesse

Éditions Robert Laffont

Marie de Lattre est directrice artistique. La Promesse est son premier roman.
Très remarqué par les libraires, il a été finaliste du Prix Relay des voyageurs.

 

Portrait © Adelaïde Yvert

François Lecointre

Entre deux guerres
Éditions Gallimard

Général, ancien chef d’état-major des armées, François Lecointre est grand chancelier de la Légion d’honneur.

 

Portrait © Francesca Mantovani / Gallimard

Jennifer Lesieur

Rose Valland, l’espionne à l’œuvre

Éditions Robert Laffont

Romancière, essayiste et journaliste, Jennifer Lesieur est l’autrice de biographies dont Jack London, prix Goncourt de la biographie (Tallandier, 2008), Amelia Earhart (Grasset, 2010), Alexandra David-Néel (Folio, 2013) et Tu marcheras dans le soleil, portrait voyageur de Bruce Chatwin (Stock, 2019), mais également de romans dont Passage du cyclone (Stock, 2022) et de récits tels que Dans les bois, nos racines (Arthaud, 2022) et Rose Valland, l’espionne à l’œuvre (Robert Laffont, 2023).

 

Portrait © Nieszawer Leextra – Editions Robert Laffont

Raphaël Meltz et Louise Moaty

Des Vivants

Éditions 2024

Raphaël Meltz est écrivain et traducteur. Il a publié des romans (Mallarmé et moi, 2006 ; Meltzland, 2007 ; Urbs, 2013 ; Jeu nouveau, 2018), des essais (De voyou à pov’con, les offenses au chef de l’État de Jules Grévy à Nicolas Sarkozy, 2012 ; Histoire politique de la roue, 2020) des récits (série Suburbs; Lisbonne, voyage imaginaire, avec Nicolas de Crécy, 2019). Son dernier roman, 24 fois la vérité, est sorti au Tripode en août 2021.
Louise Moaty est auteure et traductrice, comédienne et metteure en scène. Elle monte entre autres Rinaldo (2009), Venus et Adonis (2012), L’Empereur d’Atlantis (2013), La Petite renarde rusée (2016), Alcione (2017). Elle écrit et met en scène deux spectacles de lanterne magique, une adaptation des Mille et une nuits (2011) et des Sonnets de Shakespeare (2017). À partir de 2018 elle se consacre à l’écriture, et notamment à la poésie. En 2020, elle sort un premier recueil, À la métamorphose (éd. Polder/Gros textes).

Eva Menasse

Les Silences de Dunkelblum

Éditions Stock

Née à Vienne en 1970, Eva Menasse a d’abord été journaliste. Récompensée par de nombreux prix littéraires outre-Rhin, son premier roman traduit en français, Vienna, a paru en France en 2005 aux éditions Folies d’encre. Les Silences de Dunkelblum a été traduit dans une dizaine de langues et a été vendu à plus de 70 000 exemplaires dans les pays de langue germanique. Elle vit depuis plus de vingt ans à Berlin.

 

Portrait © Friedrich Bungert

Dominique Missika

Un amour de Kessel
Editions Le Seuil

Dominique Missika est historienne. Elle a publié plusieurs ouvrages sur la France sous l’Occupation dont L’Institutrice d’Izieu (Seuil, 2014), et Les Inséparables (Seuil, 2018).

 

Portrait © Rebekka Deubner

Akira Mizubayashi

Suite Inoubliable

Éditions Gallimard

Écrivain et universitaire japonais, Akira Mizubayashi est l’auteur de plusieurs livres écrits en français. Ce roman achève la trilogie commencée avec Âme brisée, Prix des Libraires 2020, et poursuivie avec Reine de cœur.

 

Portrait © DR

Caroline de Mulder

La pouponnière d’Himmler

Éditions Gallimard

Née à Gand, Caroline De Mulder est l’auteure de plusieurs romans dont le dernier, Manger Bambi, a paru en 2021 chez Gallimard (La Noire). Elle est aussi professeure de littérature à l’Université de Namur et à la haute école de La Cambre.

 

Portrait © Francesca_Mantovani / Gallimard

Paola Pigani

Le Château des Insensés

Éditions Liana Levi

Paola Pigani est romancière et poète. Après N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures (2013), Venus d’ailleurs (2015), Des orties et des hommes (2019) et Et ils dansaient le dimanche (2021), elle continue à mettre en lumière des vies humbles et des destins collectifs.

 

Portrait © Melania Avanzato

Fabien Tillon

Qui a cassé Enigma ?
Éditions Nouveau Monde

Écrivain, scénariste et journaliste, ses derniers romans graphiques sont parus chez Nouveau monde Graphic (Qui a cassé Enigma ?, 2022) et la Boîte à Bulles (Roi du vent, 2020). Il publie de nombreux essais sur la bande dessinée, dont Culture Manga (2020) et René Goscinny (2014). Il est également auteur aux éditions du Seuil de la biographie historique Charles Tillon, Le chef des FTP trahi par les siens (2020). Au rayon littérature jeunesse, il collabore avec Gaël Remise pour le roman illustré Le Petit homme qui vivait dans mon nez (Samir éditeur, 2015). Fabien Tillon a obtenu le Prix Tournesol au festival d’Angoulême 2010 avec son album Les Mèches courtes et le Prix Amerigo Vespucci en 2021 pour Roi du Vent.

 

Portrait © DR

Aurélie Tramier

Bien-aimée

Éditions Hachette Fictions

Née à Aix-en-Provence en 1982, Aurélie Tramier a poursuivi des études littéraires à Paris avant de se reconvertir dans le marketing. Mère de trois garçons, elle habite Munich où elle partage son temps entre l’écriture et son métier de consultante. Elle est l’autrice de Vous reprendrez bien un petit chou ? (KDP 2017), Peindre la pluie en couleurs (Belle Étoile 2020), La Flamme et le papillon (Belle Étoile 2022) et Bien-Aimée (Belle Étoile 2024). La flamme et le papillon a obtenu le Prix du Roman des Amis de l’Académie d’Aix en juin 2022.

 

Portrait © Astrid di Crollalanza

Paul Virilio

La fin du monde est un concept sans avenir
Éditions du Seuil

Essais, édités par Sophie Virilio

Peintre, maître verrier, photographe, urbaniste et philosophe français, Paul Virilio est connu pour ses recherches phénoménologiques -entreprises dès 1957- sur les bunkers du Mur de l’Atlantique. Ses essais et ses expositions (Musée des Arts Décoratifs, CCI Pompidou, Fondation Cartier…) développent l’étude du rôle joué par la vitesse dans les sociétés modernes. De portée internationale, son œuvre a été traduite dans plus de 35 pays.
Sophie Virilio est journaliste, photographe et romancière sous pseudonyme. Depuis 2016, à la demande de son père, Paul Virilio, elle œuvre à la diffusion de sa pensée, tant en France qu’à l’étranger, au travers de la revue Dromologie mais aussi de rencontres, expositions et évènements auxquels elle collabore et apporte le soutien de son fonds privé.

 

Portrait © François Goudier

Bettina Wohlfarth

Le temps des faussaires

Éditions Liana Levi

Bettina Wohlfarth est née en Allemagne en 1963. Après des études de lettres, elle s’installe à Paris en 1990, où elle travaille aujourd’hui comme journaliste freelance. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, Bettina Wohlfarth commente régulièrement la scène artistique française. Ce roman, paru en 2019 en Allemagne, a été sélectionné comme meilleur premier roman allemand au festival de Chambéry en 2020.

 

Portrait © Julien FALSIMAGNE/Leextra

Du lundi au vendredi de 10h à 18h // Samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 19h

Tarif plein : 9,50 €
Tarifs réduits : à partir de 5 €
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans

1, rue de l’Audience
95780 La Roche-Guyon
service.accueil@chateaudelarocheguyon.fr
Tél . : 01 34 79 74 42

Château de La Roche-Guyon