Château de La Roche Guyon | Résidence Claire Le Michel
16772
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16772,page-child,parent-pageid-15821,tribe-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,vertical_menu_enabled, vertical_menu_hidden,vertical_menu_hidden_with_logo, vertical_menu_width_290,,qode-title-hidden,qode_grid_1400,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_advanced_footer_responsive_768,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive
SPECTACLES
CONCERTS
MANIFESTATIONS

RÉSIDENCE CLAIRE LE MICHEL – L’ESPRIT DES PLANTES

 

 

CLAIRE LE MICHEL

Passionnée par la poésie et les langues étrangères, le langage a été au centre de ses études : elle s’est formée en littérature, linguistique, théâtre, danse et chant.

En 1994, elle crée son premier spectacle, Un soir ailleurs : un solo en Russe et en Français à partir de poèmes de Marina Tsvetaeva et d’extraits de son récit Mon Pouchkine dont Claire Le Michel fait la traduction. De 1995 à 2014, avec la Compagnie Un soir ailleurs, elle réalise plus de trente créations. Elles ont en point de mire la poésie, la rencontre, l’ouverture à l’inconnu, à l’étranger.

En 2014, en résidence d’écriture au château de La Roche-Guyon, elle commence l’écriture de Je suis le fils de la femelle du kiwi, récit d’une expérience végétale. Le livre est paru en février 2016 aux Éditions de l’Amandier. dans la collection La Bibliothèque fantôme, dirigée par le château de La Roche-Guyon.

Depuis 2015, elle fait de longs séjours en Inde, en particulier au Kerala et écrit de la poésie en anglais. En 2017, elle est invitée à Chennai, au Tamil Nadu en Inde, par la Fondation Prakriti, pour des lectures de ses poèmes. Elle a également écrit des poèmes et chansons en anglais et en français pour un spectacle en
collaboration avec des musiciens indiens, Be the change, représenté dans des Alliances françaises de l’Inde en 2018. Elle vient de terminer un texte poétique, en forme d’histoire, intitulé A dancing cow.

Claire Le Michel aime transmettre et proposer des ateliers fait partie de sa pratique d’artiste.

 

LA RÉSIDENCE

Le travail de Claire Le Michel associe poésie et nature, et résonne particulièrement
avec le projet du château de La Roche-Guyon, avec son immense Jardin anglais et son Potager-fruitier. C’est un lieu d’observation du vivant et de l’environnement idéal.

C’est pourquoi le château l’a invitée pour une résidence de plusieurs mois.

Elle y partagera son temps entre ateliers, rencontres et écriture de son premier roman, dont l’action se déroule en Inde. C’est un roman d’initiation où l’héroïne, une Européenne, voit ses références culturelles s’effondrer et s’ouvre à une dimension spirituelle du monde.

 

Les ateliers d’écriture seront comme des voyages intérieurs pour se relier au vivant en soi et autour de soi. L’objectif sera d’écrire des poèmes qui, tels des voix intérieures, feront entendre des points de vue différents sur une même situation.

Le temps et l’espace se déploient différemment si l’on est arbre, humain, abeille. Alors comment trouver les mots pour dire le rythme de la sève ? Comment donner une voix à l’arbre, à la graine en attente, à la fleur qui s’ouvre, à l’insecte qui la découvre ?

Ce sont des défis joyeux qui permettent la créativité et sollicitent l’écoute du vivant comme la vibration de la langue.


Claire Le Michel