Bienvenue au Château de la Roche-Guyon
Recherche
Libre
Par mot-clé

Le duc Alexandre de La Rochefoucauld (1690-1762) et la duchesse d'Enville (1716-1797)

Deux portraits d’une grande famille de France. Alexandre de La Rochefoucauld et la duchesse d’Enville sont deux personnages phares de La Roche-Guyon.

Pour comprendre le rôle qu’ont exercé ces deux personnages sur La Roche-Guyon, il convient de comprendre la situation dans laquelle se trouve la lignée des La Rochefoucauld au moment de la disgrâce royale.

Le titre de duc et pair se transmet au premier des fils de la descendance. Or les deux fils d’Alexandre de La Rochefoucauld meurent en très bas âge. Ne restent que ses filles qui ne peuvent pas recevoir le titre, ni le transmettre à leurs enfants.

Les ducs et pairs

Les rois utilisaient les titres de comte et de duc pour récompenser les seigneurs qui les avaient bien servis.

La Roche-Guyon fut érigée en comté en 1574 au bénéfice d’Henri de Silly, puis duché en 1621. Après la reconstitution de la seigneurie par Roger de Liancourt, une nouvelle érection en duché-pairie eut lieu en 1643, puis une troisième en 1679 en faveur de François VIII de La Rochefoucauld.

Les ducs et pairs avaient la préséance sur tous les gentilshommes, à l’exception des princes de sang. Ils pouvaient entrer à cheval ou en carrosse dans la cour des palais royaux. Et leurs épouses avaient le droit de s’asseoir sur un tabouret en présence de la reine. Ils avaient voie délibérative au parlement de Paris, mais n’assistaient en fait, qu’aux séances solennelles.

En 1731, le duc de La Rochefoucauld décide de marier sa fille aînée, Marie-Louise Nicole Elisabeth de La Rochefoucauld, avec le dernier de ses frères. Cependant celui-ci décède quelques jours à peine avant les noces. Alexandre de La Rochefoucauld se voit alors contraint de faire appel au roi qui accepte que le titre de duc et pair se reporte sur le premier des petits-fils du duc. En effet, la perte d’une telle lignée [elle remonte aux Capétiens] aurait été dommageable. Louis XV émet alors une condition : que Marie-Louise de La Rochefoucauld épouse quelqu’un de la même maison. Elle se marie le 28 février 1732 avec son cousin Jean-Baptiste de La Rochefoucauld de Roye, issue de la branche cadette. Le nouvel époux est fait duc d’Enville. Marie-Louise de La Rochefoucauld devient duchesse d’Enville.

Elle hérite alors d’une mission de la plus haute importance : celle de transmettre la charge de duc et pair à son fils. En effet, les espoirs de son père de voir se perpétuer la lignée se portent sur elle. Elle devra transmettre le mérite acquis par la famille depuis des siècles, mais également endosser la dure charge de gérer les domaines attachés au duché-pairie.

Louis Alexandre de La Rochefoucauld, fils de la duchesse d’Enville nait en 1743. Il deviendra duc à la mort de son grand-père en 1762.

1744 : l’exil à La Roche-Guyon

Compromis dans l’affaire de Metz, Alexandre de La Rochefoucauld est exilé sur ses terres de La Roche-Guyon. La duchesse d’Enville le suit. Ils vont s’attacher à embellir leur demeure et gérer au mieux leur domaine.

Selon Alexandre de La Rochefoucauld c’est le mérite et la noblesse d’esprit qui répareront la disgrâce : il convient de montrer l’erreur de jugement qu’a faite Louis XV et préparer un brillant retour sur la scène politique. C’est pourquoi le duc et sa fille s’entourent de scientifiques et de gens de lettres.

La vie de la duchesse d’Enville s’organise autour de trois lieux :

  • Paris, où elle possède un hôtel rue de Seine. Elle y séjourne pour les mondanités d’usage.

  • Genève, lieu de rencontre des Lumières. Elle y côtoie ses amis philosophes. Elle y apprend et partage les idées et concepts nouveaux.

  • La Roche-Guyon. C’est le lieu de la famille et des amis intimes, loin du monde. La duchesse d’Enville y applique ce qu’elle apprend : agronomie, gestion du domaine...

La duchesse d’Enville, tout comme son père, était très attachée à La Roche-Guyon. L’attachement était réciproque puisque, emprisonnée pendant la Révolution, une pétition des habitants du village permettra de la libérer.

Amis des Lumières, les La Rochefoucauld font partie de la noblesse éclairée de l’époque et joueront un rôle de premier ordre lors de la Révolution.

En savoir plus sur la Révolution...


 | 
 |